Six mois plus tard, autant dire dans un autre monde, une autre vie, selon d'autres paramètres, on ramasse les douilles des balles traçantes lâchées sur les pages FB de Le Terrain de Sport et de Daniel Duval. Depuis, nous avons compris que, dans cet ordre : l'homme, l'Europe, les formes connues de déploiement de l'intelligence - certains critères d'évaluation - allaient disparaître. Il faudra bien apprendre à composer sans.

DSC01043Hong Kong - Central au petit matin depuis le 22ème étage de l'hôtel Lan Kwai Fong, si ma mémoire ne me trompe pas

Ca commençait comme ça :

Le 1er décembre 2015 -

ET SI CE N ETAIT QU'UNE QUESTION DE TEMPS
C'est clair, c'est concis, tout en ne négligeant ni les implications des divers intervenants (pour simplifier, l'occident et le monde arabe), ni les nombreux éclairages du problème.

 

Les Inrocks - Robert Frank, historien : "Il est évident que Daesh va perdre. Mais quand ?"

Robert Frank - Le terrorisme a des racines anciennes. Lorsqu'un Français tue un officier allemand dans le métro durant l'Occupation, les autorités allemandes parlent de terrorisme. Le terrorisme est l'arme du faible face au fort. La Seconde Guerre mondiale est un tournant car elle a multiplié les conflits asymétriques, entre occupant et occupé.

http://www.lesinrocks.com

 Le 5 décembre 2015 -

LES SONS DU SAMEDI MATIN 1 - Shana Halligan ONE - Telle quelle
Pour un samedi matin schizophrène et ébouriffant, on débute en allongeant 3 perles luxe, calme et volupté de l'Angeline Shana Halligan. Voix confortable et sans surprises, trip-hop de bar d'hôtel, lorgnant vers la lounge, loin, très loin de la douleur de Beth Gibbons ou de la noirceur de Massive Attack. Puis, on coupe brusquement le cordon ombilical qui nous raccordait à ce ventre mou plein de liquide amniotique, en s'injectant dans les oreilles 3 doses létales du poison Fischbach. Le cerveau balloté jusqu'à la nausée au gré de références en forme d'oxymore - Christophe et Jeanne Mas / Bauhaus et Balavoine / John Barry et Caroline de Monac - se débat d'abord avant d'accepter de sombrer. Bienvenue dans l'enfer jouissif de Flora de Charleville- Mézières.

Shana Halligan - Delicate Dream

 LES SONS DU SAMEDI MATIN 2 - Shana Halligan TWO - en mercenaire chez Thievery Corporation

Thievery Corporation - Depth of My Soul ft. Shana Halligan

LES SONS DU SAMEDI MATIN 3 - Shana Halligan THREE - dans ses meubles chez Bitter : Sweet. Pour une dose mesurée de fantaisie - on va pas non plus se taper sur les cuisses - nous sommes entre gens de goût, n'est-ce pas ?

Bitter:Sweet - Dirty Laundry

LES SONS DU SAMEDI MATIN 4 - Flora Fishbach UN
On commence en demi-teintes pour ne pas réveiller trop brutalement l'auditeur qui dort

Fishbach - Feu

LES SONS DU SAMEDI MATIN 5 - Flora Fishbach DEUX
On plonge un peu plus profond dans l'inconscient musical perturbé de notre époque avec ce Mortel glacé et glaçant.

Fishbach - Mortel (audio)

LES SONS DU SAMEDI MATIN 6 - Flora Fishbach TER
On clôture l'épisode Fishbach sur Béton mouillé. Le morceau précédent flirtait très fort avec John Barry. Celui-ci fait chanter les Mots bleus à Jeanne Mas sur une variante fantasmée par Romano Musumarra qui aurait installé Laurent Sinclair de Taxi Girl aux claviers. Mon tout c'est du FishBach et, oui, à force de s'injecter tout et n'importe quoi dans les veines, la musique de la dame finit par ne ressembler à aucune autre.

Fishbach - Béton mouillé

LES SONS DU SAMEDI MATIN (ET UN PEU DU SAMEDI APRES-MIDI) 7 - Nickodemus - Pour finir en beauté
On a tellement parlé de Williamsburgh, de Bedford-Stuyvesant, voire de Crown Heights, ou encore du Meat Packing District ou du LES qu'on a fini par oublier que d'autres quartiers de NY persistaient, en dépit de tout bon sens, à accueillir ceux qui n'avaient pas les moyens, ou pas l'envie, ou pas la culture disponible pour accéder à une trendification qui vire déjà à la gentryfication. Et abritaient des humanités pas dépourvues d'intérêt. Celle-là vient du Bronx (qui vit aujourd'hui tranquillement sa vie de borough oublié de la hype et des touristes). Nickodemus mixe depuis plus de 10 ans pour The Turntables On The Hudson, des soirées late night, et collabore avec de nombreux artistes embrassant une culture musicale qui part de la house pour finir sur la soul et ramasse au passage de grosses influences funk et salsa, dont Quantic, notre Batave de Colombie. Et non, mauvaise pioche, le morceau qui vous est proposé n'est pas une reprise de La Macarena...

Nickodemus - Mystery of Life (feat Andrea Montiero)

Le 6 décembre 2015 -

Peu à son aise sur la page FB où il se contentait de jouer les rabatteurs pour le blog, on repositionne le Young Hearts Run Free de Candi Staton sur cette liste, en conclusion à cordes, à cuivres et à voix. Un morceau idéal pour rappeler à l'ordre les dimanches soir qui font la gueule.

Candi Staton - Young Hearts Run Free 1976.

Merci de votre attention