le terrain de sport

25.05.17

QUE GRANDE TU ES - PARIS

Spectacle total et totalitaire (en cela qu'il impose aux autres formes d'expression artistique une obligation de surpassement et de remise en question profonde), Grande - est à la fois une oeuvre d'art puissance 10, ce qu'on appelait un happening au siècle dernier, un objet de design qui n'aurait pas encore été inventé - meuble et dangereux, excitant et perturbant, familier et sauvage - une bombe à fragmentation lente ou un canon à confettis argentés (comme ceux que Vimala Pons fait sauter à la tête du public), une blague de sale... [Lire la suite]
Posté par leterraindesport à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19.04.17

DERNIERES APRES-MIDI A SEVRES - ILE-DE-FRANCE

Bonjour, on trouvera ci-dessous des photos prises à Sèvres, le week-end essentiellement. Elles sont ordinaires, relèvent de l'anecdote, de la citation de fin de repas ou de fond de cerveau, adhèrent à l'instant qui les a conçues, mais j'ai cependant tenté de les inscrire dans un contexte. Celui de nos retours en France. Quand l'installation dans un espace urbain, familier en apparence (Villejuif la première fois, Sèvres, donc, pour ce second retour), cycliquement, pour 3 ans et tous les 10 ou 12 ans, semble plus exotique que la... [Lire la suite]
Posté par leterraindesport à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03.11.16

NO COUNTRY FOR VINTAGE ADDICTS - LES MECANIQUES OPPRESSANTES D'ERNST HAAS - NEW YORK / US

  Route 66, Albuquerque, New Mexico 1969 Ernst Haas a longtemps été présenté, à l'égal d'un Stephen Shore ou d'un William Eggleston, comme l'un des précurseurs de la couleur en photographie. Couleur dont on faisait alors un usage fréquent dans la photo de mode ou la représentation publicitaire, mais qui n'avait la faveur ni des photographes de presse, ni des représentants de la photo dite "artistique". Pourtant, en quasi-contradiction avec les coloristes réalistes des années 60 et 70, ses cadets, qui utilisent la polychromie... [Lire la suite]
Posté par leterraindesport à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03.07.16

CAFFE DEI CIOPPI - A L'EVIDENCE - PARIS

Bonjour, On n’a pas l’habitude, sur ce blog ou sur la page FB éponyme, de vous parler outre mesure de ce que vous aurez dans l’assiette une fois vissé à la table d’un restaurant. On se sent plutôt concerné par ce que vous aurez dans la tête, dans le cœur et dans la mémoire à ce même moment. On ne dérogera pas à la règle pour ce Caffè dei Cioppi que nous avions loupé à notre retour d’Asie pour cause de sale manie parigote (fermer le WE, sous prétexte de repos du guerrier,  pour interdire ostensiblement l’accès des tables... [Lire la suite]
Posté par leterraindesport à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15.06.16

S'IL NE FALLAIT EN GARDER QU'UN - LE FAUTEUIL DE FLAVIO DE CARVALHO - SAO PAULO

  Pour la trajectoire tangente de son créateur, né fou, mort visionnaire Pour l'image mixte et malséante que ce meuble éveille dans l'inconscient collectif Pour les références évidentes au SM Pour le parallèle avec la statuaire africaine Pour la filiation avec un instrument de torture Pour sa façon à lui de briser le baroque à coup de marteaux minimalistes Pour sa façon à lui d'infléchir la logique du minimalisme vers le baroque Parce que Flavio de Carvalho n'en a créé qu'un   Ce serait : le Fauteuil FDC1
Posté par leterraindesport à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,